La Mauricienne litterature de demain !

Une initiative a encourager pour développer la culture chez nous.

l’Atelier décriture

est une revue littéraire qui prolonge un atelier d’écriture que j’anime le samedi de 10 heures à midi au CentreCharles Baudelaire à Rose-Hill, île Maurice. Y participent Christine Ah Fat, Didié Aza, Jean-Clément Cangy,Catherine Capponi-Langlois, Christophe Cassiau-Haurie, Neerusha Chuttoorgoon, Claudette Commarmond,Elizabeth Commarmond, Bhimsen Conhyedoss, Shenaz Currimjee, Amina Issack, Bruno Jean-François,Sabir Kadel, Yusuf Kadel, Evelyn Kee Mew, Sandrine Koa Wing, Dini Lallah, Brigitte Masson, Monica Maurel,Dominique Merven, Sandy Murden, Munavvar Namdarkhan, Brinda Pillai, Véronique Pompon, Olivier Précieux,

Olga Savannah, Alexandra Schaub, Claudine Sohawon, Umar Timol et Jean-André Viala.

Dès les premières séances de l’atelier en novembre 2008, j’ai été frappé par la qualité des textes présentés, et j’ai compris qu’une nouvelle génération d’écrivains était à l’œuvre au cœur des êtres et des choses, parfois obscurément, et j’ai voulu, comme éditeur, les accompagner dans leur quête littéraire. Nous avons donc décidé de poursuivre l’atelier, qui aurait dû prendre fin le 28 mars 2009, et de créer une revue pour permettre de découvrir chaque mois des textes lumineux, inédits ou méconnus. D’autres auteurs nous ont rejoints, de Maurice et d’ailleurs,

porteurs d’œuvres singulières, en français surtout, mais aussi en créole et en anglais, comme autant d’éclairages qui s’énoncent dans leur vitalité originelle.

Vous pouvez nous aider à élargir cet espace de liberté et de diversité en vous abonnant à l’Atelier décriture. La revue sera dans votre boîte aux lettres dès sa parution : et ça vous changera des prospectus.

Barlen Pyamootoo

2 comments ↓

#1 Sachin on 06.21.09 at 2:48 pm

Juste une remarque sur le titre, il y a une une inversion des mots “littérature Mauricienne”.

Sinon, ce serait génial de pouvoir lire plus d’auteurs Mauriciens. J’ai un coup de cœur pour Natacha Appannah qui est considérée comme une nouvelle Arundathi Roi et je suis sûr que notre pays est un véritable vivier de talents qui n’ont pas encore été exploités.

#2 joseph on 06.21.09 at 9:33 pm

Tres juste…la littérature Mauricienne.. Merci

Leave a Comment