Reflexion Dominicale

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 21,25-28.34-36.
Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur terre, les nations seront affolées par le fracas de la mer et de la tempête.
Les hommes mourront de peur dans la crainte des malheurs arrivant sur le monde, car les puissances des cieux seront ébranlées.
Alors, on verra le Fils de l’homme venir dans la nuée, avec grande puissance et grande gloire.
Quand ces événements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche. »
Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre cœur ne s’alourdisse dans la débauche, l’ivrognerie et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l’improviste.
Comme un filet, il s’abattra sur tous les hommes de la terre.
Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous serez jugés dignes d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de paraître debout devant le Fils de l’homme. »

=================================================================================

Nous sommes en marche vers un évènement extraordinaire qui n’est que la venue du Christ notre Messie et Sauveur. Lors du premier avènement, il se fit homme à cause de l’homme, par amour. Le second avènement a lieu tous les jours, souvent et en mainte occasion, dans chaque cœur qui aime, accompagné de nouvelles grâces et de nouveaux dons, selon la capacité de chacun. Dans le troisième avènement, l’on considère celui qui aura lieu le jour du Jugement ou à l’heure de la mort…

Nous connaissons la deuxième venue 2000 mille ans de cela, et avons les récits de Son parcours terrestre et Ses enseignements.

Ce passage évoque en moi, un passage du temps fini vers l’infini : une comparution devant le Fils de l’homme. Et oui, à ma mort, la nature que je connais passera, tout sera ébranlé. Le Seigneur me demande d’être conscient pour que ce jour ne tombe pas sur moi à l’improviste, de rester sur mes gardes, de veiller et prier que je ne sois pas dans la débauche, l’ivrognerie et les soucis de la vie.

Comme tout vient de Toi, Donne moi, Seigneur à cette heure la, la grâce de comparaitre devant de Toi, digne, redresser et la tête relevée. Pour ma part, malgré ma faiblesse je tacherai   d’être digne en tout temps.

0 comments ↓

There are no comments yet...Kick things off by filling out the form below.

Leave a Comment