St Francois de Sales

François de Sales (15671622), né au château de Sales près de Thorens-Glières (ville du duché de Savoie ; et aujourd’hui commune du département de Haute-Savoie), est un saint et docteur de l’Église catholique. Issu d’une famille aristocratique, il choisit le chemin de la foi et devint l’un des théologiens les plus considérés au sein du christianisme. Ce grand prêcheur accéda au siège d’évêque de Genève et il fonda l’ordre religieux de la Visitation. Il exerça une influence marquante au sein de sa religion mais également envers les détenteurs du pouvoir temporel que furent, entre autres, le roi de France ou le duc de Savoie. Consacrant sa vie à Dieu, il renonça à tous ses titres de noblesse. Homme d’écriture, il laissa une somme importante d’ouvrages, témoignage de sa vision de la vie. Il est considéré par l’Église catholique comme étant le saint patron des journalistes et des écrivains, et cela en raison de son usage précoce du progrès que constituait l’avènement de l’imprimerie. Ses publications imprimées comptent parmi les tout premiers journaux catholiques au monde.

Aujourd’hui l’Eglise fête Francois de Sales. J’ai parcouru son livre : ‘introduction a la vie dévote’ que j’ai trouvé intéressant et qui est encore aujourd’hui le livre d’étude des nombreux chrétiens. Je serai heureux de vous envoyer un exemplaire e –copie sur demande.

C’est au cours de l’année 1609 qu’il écrivit son œuvre la plus connue, Introduction à la vie dévote. Au début, François de Sales écrivit de nombreux conseils à sa cousine madame de Charmoisy qui voulait apprendre à être dévote, et connaître une vie de prière. Pendant deux années, François de Sales entreprit donc une correspondance avec sa cousine, lui prodiguant des conseils spirituels. Or celle-ci faisait lire les lettres de François de Sales autour d’elle, jusqu’à ce qu’un jésuite lui demanda de les publier. François de Sales accepta donc de reprendre les lettres et de les publier après quelques retouches, sous le titre d’Introduction à la vie dévote. Le langage et le style utilisé pour cet ouvrage était très simple pour l’époque, sans citations latines ni grecques ; proposant des conseils de prières aux hommes et aux femmes, il permettait une lecture beaucoup large que les traités spirituels de l’époque.

Il se divise en cinq parties, la première partie enseigne comment passer du désir de Dieu à sa réalisation ; la deuxième partie cherche à apprendre la perfection ; la troisième partie est consacrée à la pratique des vertus ; la quatrième partie indique les obstacles à la prière ; et la dernière considère la façon de renouveler la ferveur du dévot.

Ce livre eut très vite un énorme succès, il fut ainsi réimprimé plus de quarante fois du vivant de François de Sales. Le roi Henri IV lui même le lut et sa femme en offrit un exemplaire orné de diamants, au roi d’Angleterre.[

0 comments ↓

There are no comments yet...Kick things off by filling out the form below.

Leave a Comment